Passez la souris sur la question pour voir la réponse. 

L’opération de la thyroïde fait-elle courir le risque de complications ?

Toutes les chirurgies comportent un risque de complications mais ces risques ont fortement diminués avec les progrès de la médecine moderne qui ont rendu la chirurgie thyroïdienne extrêmement sûre.

Les complications graves comme les hématomes sont devenus exceptionnels lorsque cette opération est réalisée par une équipe entrainée.

Des complications comme une  modification de la voix et des troubles de l’équilibre du calcium sont possibles et doivent faire l’objet d’un suivi par votre chirurgien pour en limiter les effets.

Pourquoi ma voix peut-elle être modifiée par une opération de la thyroïde ?

La glande thyroïde est située devant le larynx (« boite vocale »)  et est accroché à lui ce qui explique les mouvements de la thyroïde lors de la déglutition.
Les nerfs qui actionnent les cordes vocales se trouvent en arrière de la glande thyroïde et leur protection est une préoccupation essentielle pour le chirurgien.
Dans certains cas (cancer ou goitre) la séparation entre le nerf et la glande thyroïde peut être délicate et une paralysie du nerf (avec modification de la voix) , le plus souvent temporaire, peut être observé. Une rééducation orthophonique aide à la récupération qui est le plus souvent obtenue en 4 à 6 semaines.

Pourquoi doit-on surveiller le calcium après l’opération ?

Derrière la glande thyroïde on trouve 4  petites glandes de la taille d’un grain de riz : les parathyroïdes (2 parathyroïdes droites et 2 parathyroïdes gauches).
Celles-ci maintiennent le niveau du calcium dans le sang. Si le calcium baisse du fait d’un  mauvais fonctionnement des glandes parathyroïdes, on notera l’apparition de fourmillements et de crampes. Le chirurgien fait tout le possible pour conserver les glandes parathyroïdes avec une bonne vitalité ; celles-ci sont toutefois très fragiles et peuvent fonctionner de façon insuffisante pendant plusieurs semaines après des opérations du type thyroïdectomie totale (en particulier pour maladie de Basedow ou cancer).
La surveillance du calcium et la prise de calcium par la bouche ainsi que de vitamine D peuvent s’avérer nécessaires en cas d’hypoparathyroïdie post opératoire .