Les différentes opérations de la thyroïde

 

On distingue les thyroïdectomies partielles

qui vont conserver une partie du parenchyme

thyroïdien normal et les thyroïdectomies totales

(ou quasi totales) qui vont retirer la totalité

(ou presque) de la glande.

L'ablation des ganglions lymphatiques  du cou

est très souvent associée à l'ablation de la thyroïde

en cas de cancer confirmé ou de forte suspicion de cancer.

-Les thyroïdectomies partielles , "conservatrices":

.la lobectomie est l'ablation de l'un des 2 lobes

.l'isthmectomie est l'ablation de la bandelette de glande médiane qui relie les 2 lobes

.la lobo-isthmectomie est l'ablation d'un lobe et de l'isthme en continuité

.la lobectomie partielle est l'ablation d'une partie d'un lobe (emportant le nodule)

.la thyroïdectomie subtotale est l'ablation d'une grande partie de la glande des 2 côtés mais avec préservation d'une quantité significative  de tissu thyroïdien ; le traitement hormonal post opératoire sera un complément à la production d'hormones naturelles par la glande

-Les thyroïdectomies  totales et quasi totales:

.la thyroïdectomie totale est l'ablation de toute la glande thyroïde "visible"; il peut persister des reliquats microscopiques soit au niveau des zones ou la thyroïde adhérait à la trachée , soit le long du trajet de migration embryologique de la glande (entre la langue et la partie basse du cou)

.la thyroïdectomie quasi totale est l'ablation de presque toute la glande; des fragments visibles (macroscopiques) sont laissés en place dans des zones dangereuses là ou la poursuite de la chirurgie ferait courir de grands risques de complications notamment au contact du nerf laryngé inférieur (synonymes: nerf récurrent ou nerf des cordes vocales); cette opération est le plus souvent réalisée dans les cas de réintervention pour cancers. Elle peut être aussi choisie par le chirurgien dans certaines maladies de Basedow ou dans certains goitres volumineux , en fonction des constatations faites pendant l'intervention, en application du principe  Hippocratique: Primum non nocere (d'abord ne pas faire de mal).

Dans les cas ou une thyroïdectomie totale ou quasi-totale est réalisée un traitement hormonal substitutif de la glande sera nécessaire et ce traitement devra être pris à vie.

 

-L'ablation des ganglions lymphatiques :

Les ganglions lymphatiques (souvent appelés nœuds lymphatiques) drainent un liquide appelé lymphe qui sort des différents organes;

le drainage lymphatique de la thyroïde est important;

les vaisseaux et les ganglions lymphatiques font partie

du système immunitaire et jouent un rôle essentiel

dans les mécanismes de défense de l'organisme

en particuliers contre les infections et les cancers.

En cas de cancer  les cellules cancéreuses vont être

bloquées  au niveau des ganglions ; ce dernier grossi

alors(adénopathie).

Le but de l'opération des ganglions (curage) est donc

de déterminer si les ganglions sont touchés et de

retirer les ganglions malades.

L'ablation des ganglions peut concerner les seules

ganglions situés autour et au contact de la glande:

C'est le curage du compartiment central.

L'ablation peut être étendue aux ganglions situés le long des gros vaisseaux du cou (artère carotide et veine jugulaire interne) :

C'est le curage du compartiment latéral.

Quand il existe des ganglions malades détectées par les examens d'imagerie (échographie, scanner, TEP, scintigraphies)  on parle de curage curatif ; quand l'ablation des ganglions est réalisée à titre préventif  et pour permettre d'avoir le plus d'information possible sur le stade évolutif du cancer et ses risques, on parle de curage prophylactique.

 

 

© 2020 INFO THYROÏDE - Mentions Légales - Référencement ASI